24 janvier 2007

Abbé Pierre
Hommage unanime à l’abbé Pierre…Mais nous sommes en France, « fille aînée » de l’Eglise. Aussi la plupart des commentateurs de sa vie et de sa mort soulignent son humanisme et évitent soigneusement d’en citer la source d’inspiration c'est-à-dire la Foi du chrétien, la prière du croyant, la lecture de l’Evangile et la célébration de l’Eucharistie du prêtre qu’il était. Continuons à avoir honte de notre héritage ! Nous pleurerons le jour où d’autres le jetteront à la poubelle !
Ceci dit, j’espère que beaucoup de Français ne se contenteront pas d’afficher leur émotion d’avoir perdu un grand père mais ouvriront les livres récents publiés par l’abbé et apprécieront la profondeur de ses analyses et la lucidité de sa Foi. Pour ma part je retiendrai une de ses expressions qui résume à elle seule le saut de la Foi que nous devons faire quand nous avons épuisé les ressources de notre entendement : « Malgré tout ». Dans ce « malgré tout » se lisait toute la détresse de celui qui se savait impuissant devant l’énormité du mal et tout le reproche qui pourrait effleurer les lèvres de notre prière quand on s’adresse à un Père. « Malgré tout » Dieu est Amour aimait-il à répéter…

4 commentaires:

Laura a dit…

L'Abbé Pierre a eu ce grand mérite d'avoir concilier croyants et non croyants. Car ses actes ne peuvent faire que l'unanimité. Mais les médias effectivement oublient qu'il s'est appuyé sur son Dieu pour accomplir tout ce qu'il a fait.
J'ai une question qui s'adresse au Père Casanave mais aussi à tous ceux et celles qui liront ce modeste commentaire : que pensez-vous du livre "Mon Dieu... pourquoi?" (le dernier (?) livre de l'Abbé Pierre) Pour ma part ,je l'ai beaucoup apprécié mais j'ai entendu beaucoup de chrétiens n'avoir pas tout à fait la même opinion !

CASANAVE a dit…

Laura,
J'ai personnellement apprécié le dernier livre de l'Abbé PIERRE car il nous donne une image réaliste du Saint homme de Dieu. On avait jusqu'ici une image de la sainteté qui ne supportait aucune aspérité, aucune ombre. Le peuple de Dieu ne se trompe pas quand il estime que "malgré" les faiblesses reconnues l'abbé Pierre est un saint pour notre temps. Merci Laura.

christine a dit…

Je crois que nous nous sentons tous un peu orphelins depuis la disparition de l'Abbé Pierre : ses "coups de gueule" restent malheureusement toujours d'actualité..
J'ai moi aussi apprécié son dernier livre, en particulier, l'épilogue "Lettre à Dieu". Maintenant que la Rencontre à laquelle il aspirait a eu lieu, les combats dont il a été l'initiateur continuent.

andreus a dit…

andré
l'année qui se termine me replonge sur le départ de l'abbé Pierre.J'ai envie de dire il a montré le chemin à tous. Sa trace écrite est pour moi secondaire,il a été entendu.Tout près de chez nous la plus grande communauté nationale vit au rythme de nouvelles entrées; on vient frapper à la porte d'Emmaüs des quatre coins de l'Europe.Des hommes et des femmes cabossés par la vie suivent au quotidien le message de Jean Paul II "n'ayez pas peur". Des chrétiens appartiennent à cette communauté,pensons à eux en ce soir de Fête.
un ami des compagnons.